Avoir l’esprit ouvert

Quelques citations pour démarrer.

Un esprit est comme un parachute. Il ne fonctionne pas s’il n’est pas ouvert. (Franck Zappa)

Vous étudiez, vous apprenez, mais vous gardez la naïveté originelle. Elle doit être en vous, comme l’est le désir de boire chez l’ivrogne ou l’amour chez l’amant. (Henri Matisse)

L’œil ne voit que ce que l’esprit est prêt à comprendre. (Henri Bergson)

Les expériences créatives peuvent être produites régulièrement, systématiquement, presque chaque jour dans la vie des gens. Cela exige une énorme sécurité personnelle, de l’ouverture et un esprit d’aventure. (Steven Covey)

Laissez tomber la certitude. L’inverse n’est pas l’incertitude. C’est l’ouverture, la curiosité et la volonté d’embrasser le paradoxe, plutôt que de choisir les bons côtés. Le défi ultime est de nous accepter exactement tels que nous sommes, mais sans jamais cesser d’essayer d’apprendre et de grandir. (Tony Schwartz)

La mesure de l’intelligence est la capacité à changer. (Albert Einstein)

« Il n’y a pas de problème à être en désaccord avec les idées ou les opinions exprimées par d’autres personnes. Cela ne vous donne pas le droit de nier le sens qu’elles pourraient faire. Ni d’accuser quelqu’un de mal exprimer ses croyances juste parce que vous n’aimez pas ce qu’il dit. Apprenez à reconnaître une bonne composition quand vous la lisez, même si cela implique de surmonter votre fierté et d’ouvrir votre esprit au-delà de ce qui est confortable «. (Ashly Lorenzana)

« Certaines personnes aiment vivre dans des mondes en noir et blanc. Qu’ils restent là. Appréciez pour votre part toutes les couleurs que vous voyez dans votre monde ». (Ashly Lorenzana)

L’ennui avec le fait d’avoir l’esprit ouvert, évidemment, c’est que les gens vont insister pour traîner autour et essayer d’y mettre des choses.(Terry Pratchett)

Vos préjugés sont vos fenêtres sur le monde. Nettoyez-les de temps en temps, ou la lumière n’entrera pas. (Isaac Asimov)

La vulnérabilité est le seul état authentique. Être vulnérable signifie être ouvert, pour les blessures mais aussi pour le plaisir. Être ouvert aux blessures de la vie, c’est être également ouvert à la bonté et à la beauté. Ne masquez ou ne niez pas votre vulnérabilité: elle est votre plus grand atout. Soyez vulnérables: la nouvelle bonté qui émane de vous, sous la forme de personnes, de situations et de choses ne peut venir à vous que lorsque vous êtes vulnérables, c’est à dire ouvert. (Stephen Russell)

Gardez l’esprit ouvert et sachez que vous pouvez toujours en apprendre davantage. (Lorii Myers)

Nous sommes tous nés avec une sagesse infinie à portée de main. Tout ce que vous avez à faire est d’aborder chaque désaccord, débat et point de vue en contradiction avec vos intimes croyances avec le désir sincère et honnête qu’on vous prouve qu’elles sont partiellement ou totalement erronées. (Carl Henegan)

Il n’est jamais trop tard pour renoncer à vos préjugés. (Henri David Thoreau)

En dépit de mes fermes convictions j’ai toujours été un homme qui tente d’affronter les faits, et qui accepte la réalité de la vie que les nouvelles expériences et connaissances dévoilent. J’ai toujours gardé un esprit ouvert, ce qui est nécessaire à une flexibilité qui va de pair avec toute quête intelligente de la vérité. (Malcom X)

Ou encore l’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne (Pierre Desproges)

Tout un programme, je relis et relis ces citations pleines de bon sens pour arriver à ma propre autocritique, ce qui n’est pas toujours chose facile. Se mettre face à un miroir et s’avouer ce qui ne va pas en nous est une preuve de maturité, j’apprends à le faire avec dérision. Oser se moquer de soi comme je le fais dans cet article car même si je me dis que je n’ai pas grand-chose en commun avec toutes ces citations, j’ai tout de même fait un pas en avant, je me le suis dit, je l’ai écrit 2 fois car je commence toujours par l’écriture manuscrite dans mon bujo et j’ai peut-être été lu et là, je me dis que le ridicule ne tue pas (autodérision).

Alors à chaque jour mérite sa peine et en plus de lire mes dix commandements avant de démarrer la journée, j’ai rajouté ces seize citations pour les garder en tête et les appliquer, ce qui est mieux 🙂 .

J’ai écouté des remarques que l’on m’a fait et ça m’aurait gonflé il y a peu de temps mais en les recevant d’avantage comme discussion que comme critique gratuite, ça m’a permis de me libérer l’esprit dans mon article précédent (par exemple). J’avais commencé à écrire sur le livre que j’étais entrain de lire, je me suis relu et franchement, c’était à chier… Le suivant n’est sans doute pas parfait mais il me plait, je me suis senti plus libre dans l’écriture et ça fait du bien, plus de bien que de mettre ses idées dans un entonnoir pour reprendre l’expression d’Annawenn. Au passage, merci Annawenn pour tes précieux conseils.

Je me suis laissé enfermer par mes propres convictions, par les idées reçues sans aller voir au-delà des limites comme le bon petit mouton de Damien Saez. La vie parait, semble plus facile car très encadrée mais les blocages que je me suis imposés étaient plus prompts à l’ulcère qu’autre chose.

S’offrir la liberté d’écrire, de penser et d’agir n’est pas un luxe, elle est à la portée de tous et à la veille de mes cinquante balais, je m’offre ce petit plaisir, ça ne fera pas de moi quelqu’un de parfait, la perfection n’existe pas mais au moins une personne imparfaite plus facile à vivre et je me sentirai mieux dans mes bottines (je porte rarement de baskets, que pour le footing du mercredi matin). Un petit laïus qui fera sourire nombre d’entre vous mais ça aussi, ça fait partie de la liberté et j’avoue que ça m’a fait le plus grand bien de l’écrire.

Alors non, l’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne, elle ouvre à une liberté certaine.

Tu ne vas pas mourir. Je te l’interdis. D’accord ?

Revenons sur https://mokingjay.org/lhistoire-oubliee/ Que reste-t-il aujourd’hui?

J’ai passé deux nuits dehors, sans chauffage, sans monnaie, je n’ai pas mangé. C’est l’hiver et tout est gelé ici. Mais je n’ai absolument rien demandé. J’avais besoin de toutes les ressources de mes neurones plus que du reste. Je vous l’accorde, c’est inconfortable et résister au froid demande beaucoup d’énergie. Mais ce fut le seul moyen de garder mon libre arbitre. J’ai survécu et je vais pouvoir prendre le chemin que j’ai choisi.

Si je dois mourir, je préfère rester comme je suis...
Si je dois mourir, je préfère rester comme je suis…

Je pouvais choisir la chaleur, le confort, la nourriture (de merde mais bon…), un abris. Mais je serais en ce moment même enfermée et sans aucun moyen de communication…pour une durée indéterminée.

Bien sûr, je suis considérée comme terroriste mais je l’étais déjà sans le savoir. Au moins, je sais maintenant. Alors si ce blog est abandonné, sachez que je ne suis ni malade, ni suicidaire et que je défends jusqu’au bout les conneries que j’écris 😉

Elle ne se rend pas compte... de l’effet qu’elle peut produire.
Elle ne se rend pas compte… de l’effet qu’elle peut produire.

Sincèrement, que font les « politiques » avec toutes ces commémorations, chemins du souvenir… il faut se souvenir de quoi? Que ce gouvernement peut nous envoyer nous battre pour la patrie? Que la mort vous fait peur? Parce que très sincèrement, mon grand-père avait raison : il s’est battu pour rien!

C’est étrange la mémoire, n’est ce pas? Elle est sélective. Elle est manipulable. Aujourd’hui, sur les réseaux sociaux, on pleure Coluche… ça ne le fera pas revenir. Il a voulu ouvrir les consciences et l’a payé cher.

Débrouille toi pour qu’il ne t’oublie pas.
Débrouille toi pour qu’il ne t’oublie pas.

Aujourd’hui, je prends l’exemple de Damien Saez qui n’hésite pas à dénoncer dans ses textes les illogismes et la corruption. Il est encore vivant mais personne n’écoute. Est ce qu’il deviendra un martyr quand il sera mort? Ou peut-être que vous le montrerez du doigt comme un fou qu’il faut enfermer?

C’est très « à la mode » d’enfermer les esprits critiques en secteur psychiatrique…avec une bonne dose de chimie lobotomie. Si vous ne savez pas qui il est, je vous laisse apprécier ce moment. A plus tard…

 

. Victoires de la Musique 2013 : Les nominés sont…,

Honteux que Saez ne soit pas nommé pour son triple album Messine dans la catégorie rock au moins, BB Brunes et Lou Doillon c’est du rock ça…….. !

Vous avez des oreilles ? Je ne pense pas, vous récompensez que des gens « bancables » qui se prennent pour des artistes et qui disent que du bien du Dieu média.
Les nommées ont besoin de vous pour vendre et la télé a besoin d’eux pour faire de l’audience, c’est un juste retour des choses, la musique n’entre pas en compte hein ?

J’aimerai bien savoir quels sont vos critères, c’est à celui qui fait le plus de promo, le plus de vente ? Celui qui chantera sa chanson phare sans rien changer à la version CD, histoire d’être original ?

Le service public sera bientot au niveau des NRJ music awards…

La musique s’est faite avant vous et elle se fera après vous, il ne faudrait pas l’oublier.

Conscience et Liberté

Mon but ici n’est pas de relayer des informations, d’influencer ni de monter un clan marginal. Je suis sur ce site uniquement pour partager mon expérience.

Je n’ai actuellement pas la capacité de vous aider, même si votre vécu ressemble étrangement à mes témoignages. Je dois me protéger et revoir quelques unes de mes possibilités d’action et de communication.

Je ne nommerai personne, je n’accuse personne, j’écris mon ressenti. « Bien qu’inspirés en partie de faits réels, les personnages et situation décrits dans mes écrits sont purement fictifs. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. » Si vous vous sentez concernés, posez-vous les bonnes questions.

Vos choix de consommation déterminent l'avenir ...... la liberté que nous devons défendre.
Vos choix de consommation déterminent l’avenir …… la liberté que nous devons défendre.

Je n’ai jamais été un « pion du système » en place. C’est comme ça et je ne l’explique pas. Je suis un électron libre et j’utilise mon droit d’expression, un droit de plus en plus illusoire qui disparait progressivement.

Je cultive ma libre pensée. Je n’ai pas de téléviseur chez moi et, même dans les lieux publics où l’image est imposée, je préfère engager une conversation avec un inconnu et continuer à ignorer la propagande médiatique.

Je vais parler d’écologie, de psychiatrie, de chimie, de médecine, d’alimentation, de consommation. A chaque prise de conscience, à chaque zombie qui retrouvera sa vie, aux réflexions critiques sur l’actualité, je serai heureuse de savoir que la liberté peut être sauvée.

Mesurez vos propos sur cet espace accessible à tous. Ceux qui souhaitent développer des sujets particuliers et s’exprimer en sécurité, vous trouverez ici un forum privé dont l’accès est protégé et réservés aux membres connus. Cet espace n’est pas référencé sur les moteurs de recherche. Il est invisible.

Je suis confiante et j’ai l’espoir de voir vivre les libertés. Je veux croire que l’homme n’a pas peur de penser et de s’exprimer par lui-même. Chacun peut faire sa petite part pour laisser ce fameux système s’effondrer sur lui-même.

Soyez lucides, honnêtes, écoutez votre instinct tout en conservant la tolérance. Croyez en vous même. Ayez confiance en vous et ouvrez les yeux. La planète Terre n’a pas besoin de nous. Elle existait avant nous et continuera son chemin. L’humanité a besoin de retrouver ses racines, son chemin de vie, la libre pensée, le sens critique, la tolérance, l’union…

Je développerai ces thèmes en vous dévoilant mon expérience. A bientôt