Je voudrais une vie à moi

Depuis toujours, je suis ce que l’autre attend de moi. Je n’ai pas été enfant, je ne m’en souviens pas. Je me demande si j’ai été aimée pour moi. J’ai satisfait les désirs de mes parents et j’ai été une « thérapeute » du couple de mes parents. J’ai été là bonne copine toujours là pour les autres. J’ai tout fait pour mon mariage, pour mes enfants…

Doit on d'oublier pour les autres?
Doit on d’oublier pour les autres?

J’ai arrêté de travailler pour que mes filles aient l’enfance qui m’a tant manquée. Où sont elles maintenant ? Pas un mot, même pas un signe pour les « fêtes ». Elles n’ont plus besoin de moi.

J’ai été très active pour une association d’aide aux victimes de viols, de troubles alimentaires, d’addictions de toutes sortes. Je regarde parfois les photos et les lettres de toutes ces filles qui venaient chercher de l’aide chez moi. Aucune n’a jamais donné de nouvelle… même si certaines sont dans mes « amies » Facebook. Elles n’ont pas un mot gentil et quand elles m’envoient un message, c’est pour demander de l’aide. Et ma « meilleure amie »…je crois que c’est le plus douloureux. Était elle vraiment mon amie ? Quand j’ai eu besoin d’aide, elle m’a dit que je ne pouvais pas venir chez elle. Depuis, elle ne s’est pas inquiétée de ma situation.

Les soins de Destin, été 2017
Les soins de Destin, été 2017

J’ai fait les soins de ce cheval cet été. Matin et soir, j’ai soigné sa blessure et nettoyé son box. J’ai recousu sa couverture pour que les mouches ne collent pas à sa plaie. Mais je ne l’ai pas revu. J’ai été virée sans aucune explication…et je n’ai plus accès à aucun centre équestre sans réellement comprendre pourquoi. Ça m’attriste.

David
David

Et il y a cet homme. Il a promis de prendre soin de moi. Mais les actes ne suivent jamais. Il a besoin de moi pour mon aide et mon amour inconditionnel mais il n’est pas là pour moi. Il ne me protège pas, ne m’aime pas, ne me respecte pas. Au dehors tout le monde le voit gentil et presque attentionné mais l’envers du décor est loin de ce qu’il montre.

Je voudrais une vie pour moi. Même seule, je pourrai avoir un peu d’énergie pour prendre soin de moi. J’ai des rendez vous demain matin. Je vais encore prendre sur moi. Pauvre monde égoïste !

Kitty
Kitty

Kitty fait des câlins. Elle ne demande pas grand chose. Elle aime être avec moi. Encore cette nuit, je reste dans le canapé avec mes chats. Je n’ai pas vécu pour moi, j’ai tout donné. Un seul regard m’aurait suffit. Mais je suis inexistante…

Réflexion un jour de Décembre

« Le bonheur vient de la poursuite du chemin en soi, pas de la destination. » Sagesse Bouddhiste.

« Le bonheur ne s’achète pas, ne se commande pas, il ne dépend pas des conditions externes mais plutôt de la façon dont elles sont interprétées. Le bonheur est une condition qui doit être préparée, cultivée et protégée par chacun. »

Tout ça est écrit dans un livre mais, moi, j’en pense quoi ? je ne peux pas apprendre à vivre avec les idées des autres, je dois me forger miennes et pour l’instant, je me suis plutôt mal débrouillé. Aujourd’hui, je veux vivre pleinement et sereinement dans l’Amour.

J’ai eût 50 ans, 50 ans de leurre et d’échecs… Alcool, tabac, drogue, tout y est passé à plus ou moins fortes doses, sur des durées plus ou moins longues et ça a la fâcheuse tendance à détruire neurones et réflexions. Après un échec en thérapie qui m’incombe, Annawenn m’offre, une fois de plus, son aide, son écoute et son attention ; Je la remercie du plus profond du cœur, I love you.

Et promis, je publierai, un jour, mon témoignage afin qu’il puisse servir à d’autres personnes en détresse, toutes ces personnes qui se croient seules au monde mais qui ne le sont pas. D’autres vivent ou ont vécu les mêmes tourments.

Aujourd’hui, je me reconstruis, jour après jour, par le biais de lectures qu’on me conseille (toujours Annawenn) ; je lis, pour l’instant, des livres papiers, j’ai besoin de l’odeur et de la chaleur du livre (je n’irai pas vers le livre numérique) et j’ai encore du mal avec la lecture de blogs mais je passerai vous lire, promis. J’écris, entre autre, mon témoignage et mes lectures qui sont encore lentes ! J’essaie d’avoir des journées structurées, je prépare le petit-déjeuner que je prends après méditation, je cuisine, je fais le ménage, j’aide Annawenn à la couture, je vais aux chevaux et nourris notre petite ménagerie. Et chaque journée passée sans heurts et une journée de Bonheur gagnée.

Aujourd’hui, j’ai 50 ans et je veux me grandir de l’amour et du soutien que l’on m’apporte, 2 femmes qui se reconnaîtront, ça peut paraître peu mais elles me suffisent. J’ai besoin de m’écrire, ne pas effacer le passé mais apprendre à vivre avec, le dompter et faire de l’avenir une providence, vivre dans l’Amour  et le Bonheur auprès de ma bien-aimée. J’ai besoin d’apprendre à parler, de m’extérioriser, me moquer de moi, ne plus avoir peur, simplement vivre.

J’ai 50 ans, un avenir à préparer et, aujourd’hui, j’ai appris qu’il fallait prendre le temps, ne plus brûler les étapes. Mes livres de Médecine Chinoise et de Tui-Na sont à portée de main et mes lectures ont mis en évidence que je devais attendre, patienter encore un peu avant de me jeter dessus. Je n’ai pas encore l’esprit aussi limpide dans la réflexion que je le pensais. La lecture, la vie, l’observation, tout amène à réflexions et moi, j’ai passé ma vie un peu à l’Ouest dans les vapeurs d’alcools et autres drogues donc, ça aussi est à apprendre.

Je suis partie dans une nouvelle lecture qui n’est apparemment pas choisi de manière anodine, à relire plusieurs fois et je me ferai un plaisir de vous en faire part.

Yelawolf…….

Quand la pharmacienne te conseille de prendre un peu de temps pour toi, que tu as juste envie de voir ce mec là……

Que ton ordinateur ta laisse tomber et que tu te retrouves avec Windows 10 qui n’est pas ton ami (pas du tout) mais que dans la vie, tu cumules les taches (infirmière, psychologue, nana sexy, couturière, éducatrice poney…….) et que tu es tellement fatiguée que tu ne sais plus où tu mets tes affaires.

Bon, entendons nous bien, si ce mec est libre, je l’adopte 😉