L’histoire oubliée

J’avoue ne pas savoir par où commencer mon récit. J’ai un souvenir gravé dans ma mémoire. Il date de 1981. Après les élections, il y a eu beaucoup de réjouissances. J’étais collégienne et je ne comprenais pas vraiment pourquoi tout le monde était si joyeux. Alors j’ai profité du week-end pour poser la question à mon grand père qui m’a répondu avec beaucoup de calme :

« Regarde bien autour de toi. Jusqu’à ce jour, tu avais le droit de critiquer le gouvernement, de te moquer, d’être ouvertement en désaccord. Dès aujourd’hui, ne dis plus rien publiquement de tes idées de liberté de choix. Nous nous sommes battus pour rien, tout est déjà oublié. »

Sa réponse m’a semblé bien floue, pas de quoi se réjouir d’être obligée de me taire, mais je comprends maintenant. Son opinion était faite mais il a respecté le choix du vote « démocratique ». J’ai grandi et je sais qu’il avait vu le changement sans penser être un visionnaire. Mais cette simple idée m’a poussé à étudier l’histoire.

Appel-du-18-juin-1940
Appel-du-18-juin-1940

Le Général De Gaulle était un militaire. Il a défendu son pays en aidant la résistance civile Française à s’organiser. Il s’est battu pour la liberté de la France. Mais ce libérateur s’est retrouvé bien malgré lui en position de gouverner (et il a démissionné…..) la France. Il ne cherchait pas Pouvoir et Gloire politique. Il était Général mais pas vraiment « armé » pour gouverner un pays qui devait se reconstruire.

Le référendum selon le Général De Gaulle
Le référendum selon le Général De Gaulle

Beaucoup de citoyens du XXI ème siècle n’ont gardé en mémoire que ses « erreurs » politiques sans réfléchir… La France lui doit beaucoup : mise en place de l’assurance maladie obligatoire qu’est la sécurité sociale, les femmes françaises obtiennent le droit de vote exercé pour la première fois aux élections municipales de 1945, la Ve République, « Vive Montréal, vive le Québec… vive le Québec libre ! », nouveau le régime par l’institution de l’élection directe du président de la République au suffrage universel (Biographie du Général De Gaule).

Que reste-t-il aujourd’hui? Au Gouvernement, je vois le Capitole des Hunger Games qui offre un semblant de confort et d’amusement à la population tout en l’affamant. Il ne faut pas nier la pauvreté.

"N'oublie pas qui est l'ennemi. C'est tout." - Haymitch Abernathy à Katniss Everdeen Le Capitole de Panem est la capitale de Panem. C'est une ville technologiquement avancée où vivent les personnes les plus riches et les puissantes de la nation.
« N’oublie pas qui est l’ennemi. C’est tout. » – Haymitch Abernathy à Katniss Everdeen Le Capitole de Panem est la capitale de Panem. C’est une ville technologiquement avancée où vivent les personnes les plus riches et les puissantes de la nation.

En France, vous serez vite sans abris. Ne croyez pas que le social d’aujourd’hui est là pour vous aider (État 2017 de la pauvreté). Mais votre peur, bien alimentée par les médias fait la force de nos gouvernants. Pour écrire « vrai » : vous êtes dans la merde, vous allez taper aux portes des assistantes sociales qui vont vous débloquer (au mieux) 100€ et quelques tickets de bouffe. Un misérable semblant de confort que vous avez abominablement peur de perdre.

A suivre…

10 commentaires sur « L’histoire oubliée »

  1. Je crois qu’il ne faut compter que sur soi-même au risque de tomber de très haut. A part quelques happy few, personne n’est à l’abri d’une dégringolade. De Gaulle doit se retourner dans sa tombe quand il voit ce que nous sommes devenus. Quant à nos hommes et femmes politiques, ils feraient bien de s’inspirer de lui.

  2. Je me souviens très bien de ce moment. J’avais eu le malheur de dire à certains membres de ma famille : –  » Pourquoi votez-vous ? Ils ne vous représente pas mais qu’une minorité non élu.  » Qu’est-ce que je n’avais pas dit là !

    –  » Mais c’est un droit de voter ! On s’est battu pour, etc.. »

    Les pauvres…

    1. Ah bon? Bah il fallait venir chez mon grand père, tu aurais été mieux accueilli.
      Mais je crois qu’à cette époque, les électeurs y croyait vraiment et qu’ils se sont fait berner……..14 ans 🙁

      1. Pas tous Moking Jay, j’avais un membre de ma famille qui avait traversé les deux guerres mondiales et qui était extrêmement lucide sur ce sujet.

        En parlant de cette personne, je puis dire que j’ai appris beaucoup plus avec elle qu’à l’école (Histoire, géographie, etc…)

Qu'en pensez-vous? Dites nous tout!